Ni Chi Gong Fu Dô

 

 

 

ni

 

Une des traduction, au sens large,
des Kanji qui forment le nom de ce style
peut se lire ainsi d'une manière non orthodoxe
en liant prononciation japonaise et chinoise

 

Ni (deux)
Chi
(Énergie)
Gong
(Maîtrise)
Fu
(La personne)
(La Voie)

 

La Voie de la personne qui maîtrise les deux énergies.
(Non pas seulement la maîtrise des deux énergies.)

 

 

 

Ni Chi Gong Fu Dô: l'essence

 

la
En réimpression

 

Le Chi Gong (Qi Gong, Qi Gung) est une technique de respiration
qui permet de maîtriser et d'accroître l'énergie vitale en s'y branchant.
Le Chi Gong est une des bases fondamentales du Ni Chi Gong Fu Dô.
Extrait de: La sixième Roue, de Nichiken Yamabushi.

 

 

 

Le Ni Chi Gong Fu Dô développe les 5 aspects de l'être humain:

 

  • le plan physique,
  • le plan émotionnel,
  • le plan mental
  • le plan spirituel,
  • le plan énergétique.

 

Cela pour devenir meilleur. Mais non pas meilleur que les autres, meilleur que soi-même. Et non pas pour être meilleur, mais pour être soi-même. Ainsi la farouche compétition devient aussi franche collaboration. L'affrontement devient créatif: il débouche dans une prairie sans fin ouverte sur soi-même et les autres.
Extrait de: La sixième Roue, de Nichiken Yamabushi.

 

Mais ne pas oublier aussi
comme le disait le maître boudhiste Nichiren Daishonin:
Un sabre n'est rien dans les mains d'un lâche

 

 

 

 

 

 

 

L'entraînement quotidien de base est constitué de:

 

nichiken

 

  • la pratique au maniement de deux bokken
  • du maniement et du lancer d'armes diverses
  • d'exercices de coupe au katana
  • d'exercices physiques et mentaux,
  • de techniques diverses à mains nues et avec les armes,
    Voir court vidéo 1 minute sur Youtube ici
  • de discussions et séances de coaching,
  • d'études et de lectures,
  • de méditation zen et/ou de Daimoku,
  • la pratique intensive du Chi Gong
  • la pratique des 8 Soies du Gong Fu.
  • la pratique assidue du Kata Chi et du Katana Chi

 

maitre

 

La technique, la force et la rapidité ne sont rien contre la stratégie. Bien entendu, il peut être utile d'acquérir vitesse, force et technique, mais penser aussi qu'un jour vous allez être vieux, ou malade, ou encore, diminué par l'alcool et un trop bon repas, ou entouré par plusieurs adversaires alors que vous êtes blessé. Ainsi, force, rapidité et technique sont des atouts qui faibliront. Mais plus simplement, la force, la rapidité et la virtuosité ne peuvent rien si elles sont jugulées dès le départ par un adversaire plus fort, plus rapide, plus virtuose. Par ailleurs, la victoire, n'est pas la domination du plus fort sur le plus faible, ni du plus rapide sur le plus lent, ni du plus virtuose sur le plus maladroit: non, la faiblesse, la lenteur et la maladresse sont aussi des vecteurs de victoire si la stratégie et la détermination sont le commandant en chef.
Extrait de: La sixième Roue, de Nichiken Yamabushi

 

Comme le Ni Chi Gong Fu Dô n'est pas un ryu traditionnel, qu'il n'est pas reconnu, ni ne cherche à l'être, qu'il est un hybride entre les arts martiaux chinois et japonais, basé autant sur l'art de vaincre animal, que sur la noblesse de la victoire sans victoire, il n'y a aucune ceinture ni grade visible dans ce style. Par ailleurs, je ne suis pas un maître à vénérer. Ni un maître à qui l'on doit un respect inconditionnel. Ni un maître. Je ne veux pas de titre comme sifu, sensei, ou shihan. Je ne le suis pas. Je suis un compagnon trouveur, un sabreur errant, un sans dôjô: Nichiken Yamabushi. Le simple respect que l'on porte à son chauffeur de taxi me suffit. Pensez à cela et entrainez-vous assidument. Voilà un grand signe de respect à mes yeux.

Le Ni Chi Gong Fu Dô est un style d'art martial ouvert qui rejette totalement l'idée de clan, de secte, de racisme et de discrimination, quelle qu'elle soit. Au niveau religieux, le Ni Chi Gong Fu Dô partage les valeurs bouddhiques de Nichiren Daishonin et pratique les vertus du Daimoku, autant que certaines du Zen et de plusieurs autres sectes et doctrines, écoles ou philosophies, utiles à la migration de soi et des autres. Le style Ni Chi Gong Fu Dô se veut porteur de valeurs humanistes et pacifiques tout en développant un art de vaincre basé sur l'héritage animal de l'humanité.

 


La plus noble manière de vaincre pour un yamabushi est de ne pas avoir à se servir de son sabre. Mûto: Vaincre sans sabre. Ce qui signifie sans violence. Vaincre sans humilier, soucieux de ne pas blesser. Vaincre sans vaincre. Rétablir la paix. Mais sans reculer pour autant devant la nécessité de protéger la vie de la manière la plus appropriée possible.
Extrait de: La sixième Roue, de Nichiken Yamabushi

 

Nous pouvons partager nos connaissances avec les vôtres,
vous introduire aux arts martiaux en fonction de la lame
ou du bokken que vous désirez acheter.
Pour cette dimension de notre entreprise,
c'est Nichiken Yamabushi personnellement
qui partage son expérience en vue de l'usage des armes vendues.
Une visite à Fitch Bay, et un verre d'eau sur le bord de la rivière:
pour voir ce en quoi il peut vous servir.

 

Cordialement,
Nichiken Yamabushi
et son équipe!

 

ni

 

Introduction aux arts martiaux
et au maniement du sabre et du bokken,
et autres lames fonctionnelles.
katanaplus@gmail.com

 

lance

 


Armurerie Nichiken Yamabushi
2624 chemin Fitch Bay
Fitch Bay, Canton de Stanstead,
Québec, Canada.
J1X 3W4